1955 Jaguar XK140 SE OTS

1955 Jaguar XK140 SE OTS

Modèle iconique

Prix: €165,000

  • Châssis S811180
  • Excellente préparation mécanique
  • Nombreuses factures
  • Conduite à gauche usine

La Jaguar XK140 SE

Lancée pour le millésime 1955, la Jaguar XK 140, bien que plus raffinée, était globalement identique à sa devancière, la sensationnelle XK 120, les principales modifications mécaniques se limitant au repositionnement du moteur plus en avant de 7, 5 cm et à l’adoption d’une direction par crémaillère. La suspension et les freins restaient globalement les mêmes que précédemment avec des barres de torsions plus robustes à l’avant et des amortisseurs télescopiques à la place des amortisseurs à leviers à l’arrière. Extérieurement, la nouvelle venue se distinguait par sa grille de calandre modifiée, ses feux arrière intégrant les clignotants et ses gros pare-chocs. Le moteur était toujours le six cylindres de Jaguar à double arbre à cames de 3, 4 litres, parfaitement rodé, qui délivrait désormais 190 ch en série. Une boîte à l’étagement plus serré permettait une meilleure utilisation du surcroît de puissance et un overdrive était, pour la première fois, proposé en option. La XK 140 Special Equipment (SE) recevait des roues fil et des antibrouillard Lucas et pouvait être commandée avec un moteur de 210 ch, obtenus grâce à une culasse de Type C. Les performances de la XK 140 étaient bien supérieures à celles de son illustre devancière, les comptes rendus d’essai des magazines de l’époque faisant régulièrement état de vitesses maximales supérieures à 120 mph (193km/h).

L’automobile présentée

La Jaguar XK140 SE Roadster que nous offrons ici à la vente est le châssis S811180. La voiture a quitté la chaine de production le 18 mars 1955 et fut envoyée pour le marché américain le 4 avril suivant. Cet exemplaire, conduite à gauche usine était à l’origine dans une livrée noire intérieur gris avec passepoil rouge. Livrée neuve à Honburg dans la région de Los Angeles, S811180 restera aux Etat-Unis pendant les décennies suivantes avant d’être rapatriée en Europe pendant les années 80s. C’est en 1989 qu’elle viendra en France pour être brièvement immatriculée dans les Hauts de Seine avant que son propriétaire ne n’en sépare l’année suivante pour la vendre à un certain Monsieur Philippe Lauriat à Paris qui quant à lui la gardera près de 10 ans.
Ce dernier fera faire une restauration absolument intégrale chez le spécialiste Harper, dont les factures et photos des travaux sont disponibles dans le dossier. C’est également à ce moment qu’il décidera de faire peindre l’auto en vert foncé avec une sellerie beige, configuration de couleurs que la voiture détient encore à ce jour.
En 2000 fut donc vendue à son propriétaire actuel, qui fera faire des entretiens pointus et régulier, y compris un remontage moteur, aujourd’hui réglé à la perfection.
Cette Jaguar XK140SE Roadster est dans un bel état général, et surtout prête à prendre part à toute sorte d’évennements historiques. C’est une des Jaguar les mieux réglées que nous ayons eu à vendre à ce jour.

Papiers Français