1982 Ferrari 512 BBi

1982 Ferrari 512 BBi

Une véritable icône

Prix: €259,000

  • Châssis 38719
  • Grosse révision effectuée en 2020
  • Excellent état général
  • Certifiée Ferrari Classiche
  • Immatriculation française

La carrosserie de Pininfarina ne diffère que légèrement de celle du modèle précédent dans certains détails, mais ces quelques modifications ajoutent à son élégance et améliorent le refroidissement du moteur.La carrosserie est montée sur un châssis d’un empattement de 2 500 mm portant la référence F 102 BB 100 et tous les châssis sont numérotés selon la séquence impaire des numéros de châssis des routières. La construction s’est effectuée selon les mêmes principes que pour la 365 GT4/BB : cadre de châssis en acier tubulaire avec cellule centrale monocoque. Toujours à l’image de la 365 GT4/BB, les modèles 512 ont été proposés en conduite à gauche ou à droite, mais aucune version n’a été conçue pour le marché américain. Les jantes de série comportent cinq branches avec papillon central (moyeu Rudge). Les normes législatives de certains marchés imposent toutefois l’utilisation d’un large écrou central octogonal. Les roues sont équipées de freins servo-assistés à disques ventilés à doubles circuits hydrauliques. Les suspensions indépendantes s’appuient sur des triangles, des ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs hydrauliques sur les deux unités arrière, avec des barres antiroulis avant et arrière.
Le moteur 12 cylindres à plat (référence F 102 B 000) présente la même configuration que celui de la 365 GT4/BB, mais une cylindrée de 4 943 cc et un rapport alésage/course de 82 mm x 78 mm. Il est équipé de deux arbres à came en tête entraînés par courroie par rangée de cylindres et la construction de base, les principes de fonctionnement et la disposition du moteur et de la transmission sont identiques à ceux de la 365 GT4/BB, à l’exception du système de lubrification à carter sec et de l’embrayage hydraulique. La 512 BB était équipée de quatre carburateurs triple corps Weber 40 IF 3C avec un seul distributeur entraîné par l’arbre à came d’admission arrière gauche et un système d’allumage électronique pour générer 340 bhp. S’il développe moins d’énergie que celui de la 365 GT4/BB, son moteur plus gros offre un meilleur couple et une plus grande maniabilité du véhicule. (Source: Ferrari)


L’automobile présentée

La Ferrari BB512i que nous présentons à la vente est le châssis 38719. Livrée neuve pour le marché italien en janvier 1982, sa livrée d’origine est le Rosso Chiaro avec l’intérieur cuir noire, qu’elle arbore encore aujourd’hui. Quelques années plus tard, cette auto sera vendue en Suisse ou elle y restera de nombreuses années. Plusieurs factures d’entretien de l’époque sont disponibles et reflètent un historique d’entretien soutenu. Plus récemment cet exemplaire a été acquis par un collectionneur français qui cependant n’en a fait qu’une utilisation occasionnelle.
L’auto a été l’objet, en 2020, d’une révision absolument complète avec courroires et pneus neufs. Elle est donc prête à l’emploi et bénéficie de sa certification Ferrari Classiche, assurant qu’elle est effectivement matching numbers.

Disponible immédiatement.